Centrales thermiques

Miser sur la technologie la moins
émettrice de CO2 pour développer
ses capacités de production

Une unité à Bayet

Direct Energie détient, depuis le 1er janvier 2016, la société 3CB qui exploite la centrale thermique à Cycle Combiné au Gaz Naturel de Bayet d’une capacité installée de 408MW.

Cette acquisition représente une étape importante dans le développement du parc de production de Direct Energie.

La centrale est localisée en bordure de la RD 2009 au lieu-dit Les Primots sur le territoire de la commune de Bayet (Allier). Son implantation s’inscrit dans une démarche de protection de l’environnement exigeante. La technologie choisie fait, en effet, partie des MTD (Meilleures Techniques Disponibles) car ses émissions atmosphériques sont largement inférieures aux autres centrales thermiques. Par ailleurs, le site retenu est particulièrement adapté pour l’installation d’une centrale thermique à Cycle Combiné au Gaz Naturel. L’impact des raccordements électriques est très limité car un poste électrique RTE se situe à proximité immédiate. Le réseau gaz était quant à lui déjà présent sur le site. Enfin, l’utilisation d’un système de récupération des eaux pluviales innovant ainsi que le choix de la technologie de refroidissement à air permettent de réduire fortement la consommation en eau.

Construite par Ansaldo Energia, la centrale fait appel à la technologie Siemens pour ses turbines. Mise en service en juin 2011, la centrale de Bayet a depuis injecté plusieurs millions de MWh sur le réseau électrique français. Sa flexibilité lui permet de compenser l’intermittence des énergies renouvelables et en fait un outil indispensable de la transition énergétique.

Une trentaine de personnes, employées de la société 3CB, travaille chaque jour pour assurer l’exploitation de la centrale 24h/24 et 7j/7. 3CB s’appuie également sur un tissu de sous-traitants industriels pour garantir la pleine disponibilité de l’installation.

Pour en savoir plus, visitez le site du la centrale de Bayet : www.3cb.fr.

Une unité à Landivisiau

En février 2012, le groupe a remporté, en partenariat avec Siemens, un appel d’offres portant sur la construction d’une centrale à cycle combiné au gaz naturel  d’une puissance d’environ 400 MW sur la commune de Landivisiau (Finistère). Ce projet s’inscrit dans le Pacte Electrique Breton qui repose sur 3 engagements :

  • la sécurité d’approvisionnement électrique de la région Bretagne : construction d’un cycle combiné à gaz naturel,
  • la maîtrise de la demande en électricité : déploiement de solutions de réduction de la consommation pour les collectivités et les particuliers,
  • le développement des énergies renouvelables : des études de développement de plusieurs énergies renouvelables seront menées pour faire du site une centrale multi-énergie.

Direct Energie et Siemens ont créé La Compagnie Électrique de Bretagne (CEB) pour développer et exploiter la centrale de Landivisiau.

Elle sera située dans la Zone d’Activité du Vern, sur laquelle un périmètre de plus de 13 hectares est réservé pour le projet. La centrale en elle-même occupera 3,5 hectares. Le reste du terrain permettra d’intégrer cette installation au paysage environnant en limitant l’impact visuel sur les alentours.

L’intégration du projet a donné lieu à une étude architecturale basée sur le paysage, la couleur, le type de matériaux utilisés. L’intégration dans le paysage sera favorisée par la création d’un espace vert autour des bâtiments et voiries, avec des arbres et massifs végétaux.

Ce projet, implanté au sein d’une zone d’activité déjà aménagée et éloignée des zones urbanisées a reçu la meilleure notation des services de l’Etat lors de l’évaluation des offres présentées dans le cadre du Pacte Electrique Breton.

Pour en savoir plus, visitez le site dédié au projet : www.landivisiau-lacentrale.com

Une unité à Hambach

La société de projet Hambrégie, filiale de Direct Energie, développe à Hambach, en Moselle, un projet de construction et d’exploitation de centrale thermique à Cycle Combiné au Gaz Naturel de deux unités à refroidissement à eau, d’une puissance cumulée de 892 MW.


Pour en savoir plus, visitez le site internet de la Centrale thermique Hambach.

×